Une Britannique de 36 ans potentiellement atteinte du coronavirus a publié des vidéos d’elle-même pour montrer au public les difficultés respiratoires reliées à la COVID-19. Dans une de ces vidéos relayées par le Daily Mirror, vendredi, Ingé Kirsten a la respiration sifflante et tousse tandis qu’elle s’adresse à la caméra. «Je voulais juste faire une vidéo pour montrer à quel point c’est vraiment sérieux, parce que je sais que plusieurs gens ne croient pas vraiment que c’est un virus dangereux», dit-elle. «Ça, c’est moi qui respire» ajoute-t-elle, avant d’inspirer avec de la difficulté.

Sur les réseaux sociaux, Kirsten a raconté son épisode de toux intense, toux qui l’a poussée à faire appel aux services d’urgence. Après des tests de pression et de température, on lui aurait indiqué que sa situation n’était pas assez grave pour l’hospitaliser, mais que le coronavirus était probablement la cause de ses symptômes. Volontairement en quarantaine depuis le début de la semaine, la mère d’une fille de 10 ans s’est demandé pourquoi il a fallu tant de temps avant que le gouvernement du Royaume-Uni n’ordonne la fermeture des bars, des cafés et des restaurants, vendredi. «Pourquoi les pubs ou les bars ne réalisent-ils pas l’impact qu’ils ont en restant ouverts? s’est-elle interrogé.

Pourquoi les gens voudraient-ils mettre leur vie et celle des autres en danger? C’est bizarre, à mon avis.» Au moment d’écrire ces lignes, le Royaume-Uni dénombrait 4014 cas de coronavirus, dont 177 s’étant conclu par un décès.