Jérémy Gabriel réagit pour la 1er fois à la photo controversée publiée par Rockfest

Le chanteur Jérémy Gabriel s’est exprimé publiquement pour la première fois depuis la tempête créée par la publication d’une photo par le Rockfest de Montebello le montrant fumer une substance inconnue.

Il était de passage dans les studios de «Denis Lévesque», mercredi soir, pour faire le point. À la question «a-t-il fumé de la drogue?», Jérémy Gabriel refuse de répondre par l’affirmative ou la négative. «Je pense que c’est important que je garde une vie privée, indique-t-il d’emblée. Ce que je fais dans ma vie privée, dans des partys, quand je vais voir des amis, ce n’est pas d’intérêt public.»

Après la publication de la photo, qui a été relayée plus de 1 500 fois sur Facebook seulement, Jérémy Gabriel s’est retiré temporairement des réseaux sociaux. «Il y a beaucoup de messages qui sont rentrés, de toutes les natures. Ça devient une question de gestion et quand les gens voient qu’on ne peut pas leur répondre, ça devient hors de contrôle. C’était mieux, ce jour-là, de simplement fermer la page», explique-t-il. Il affirme par ailleurs ne pas savoir d’où provient la photo originale ni qui en est l’auteur. Des excuses «qui font dur» Après avoir menacé le Rockfest d’une mise en demeure, ce dernier a retiré la publication et son fondateur a publié un message d’excuses sur sa page Facebook.

Un message dans lequel il qualifie Jérémy Gabriel de «grand artiste de la chanson québécoise». «N’importe qui d’intelligent comprend le sarcasme de mauvais goût», note Jérémy Gabriel, qui dénonce au passage l’attitude des organisateurs d’un festival «financé par les contribuables». «C’est payé par nos taxes et nos impôts. Que ce festival-là agisse de telle façon envers des artistes, c’est ça qui est déplorable. C’est ça le vrai scandale. Ce n’est pas la photo en tant que telle.

Le scandale, c’est que le Rockfest ait des actions comme celles-là.» Un dîner de cons? S’il affirme avoir apprécié son expérience sur la scène du Rockfest, Jérémy Gabriel regrette que le festival ait sorti une photo de son contexte pour réaliser un coup publicitaire, et ce, sans son consentement. Avec le recul, Jérémy Gabriel a-t-il l’impression d’avoir été le personnage principal d’un dîner de cons? «Si le fondateur du Rockfest a voulu utiliser ça pour rire de moi, il n’a pas réussi, de mon point de vue, parce qu’il y a eu plein de gens à mon spectacle. Il y a eu plus de 35 000 personnes à la prestation où j’ai interprété “I don’t care”, évoque le chanteur. Et si c’étaient leurs intentions, je trouve ça très malhonnête.»

Laissez un commentaire