Trois activistes escaladent présentement le pont Jacques-Cartier pour y accrocher des bannières afin d’envoyer un message au gouvernement : vous ne pouvez plus nous ignorer. Un demi-million de personnes comprennent que la seule manière d’obtenir de l’action politique nécessaire est en sortant dans les rues, et nous continuons leur lutte. Il faut arrêter le développement des industries fossiles, et couper nos émissions. Iels ne le comprennent pas seulement, iels l’exigent.

Évidemment, ça n’a pas fait le bonheur de tous les automobilistes qui empruntaient le pont Jaques Cartier. Les commentaires sont partagés: Micheline Gagné à 0:04: “Vraiment ridicule. Combien de gens arriveront en retard au travail? Et certains d’entre eux pourraient être pénalisés… Combien de gens vont a un RV médical et seront en retard, ce qui peut faire en sorte que le RV soit reporté à une date ultérieure (et avec le système de santé qu’on a, ça peut vouloir dire des mois plus tard!!).

Ce ne sont pas de telles actions qui vont aider. Il faut réfléchir avant de faire des actions comme ça, ce qui n’a pas été fait. Vous n’avez pensé qu’à votre idée, et pas pensé aux conséquences pour les gens.

Oui, il faut faire quelque chose. Mais pas de cette façon. Et à noter que la marche mondiale ne date pas de loin. Oui, ça doit changer, mais en période électorale, n’espérez pas de miracle en peu de temps.” La police est actuellement déployée pour tenter de les arrêter.

En réponse à Micheline: Extinction Rebellion Québec: En fait, nous pensons beaucoup aux conséquences que cela entraîne, et nous en sommes désolés. Mais l’ampleur de la crise demande qu’on oublie les inconvénients du quotidien et qu’on pense à long terme, parce que les conséquences de notre inaction seront bien plus graves que les conséquences d’un embouteillage d’une journée. Source: Page Facebook Extinction Rebellion Québec