Mike Ward: Dans les médias je viens d’apprendre que j’ai perdu mon appel. Ce qui n’est pas tout à fait faux, mais pas tout à fait vrai non plus.

En 2016 la Commission des droits de la personne m’a condamné à payer une amende de $42 000; $7 000 à la mère, $35 000 à l’enfant.

J’ai refusé de payer, on est allé en Cour d’appel.

La Cour d’appel a renversé l’amende de $7 000, ce qui est une bonne chose. Ça veut dire qu’au Québec: Si un humoriste fait un gag sur toi, ta famille ne mérite pas d’argent juste parce qu’elle se sent blessée.

Mais ce n’est pas une vraie victoire, le gouvernement québécois m’exige quand même de donner $35 000 à cause d’une joke.

Je vais encore refuser de payer, on va aller en Cour suprême du Canada.

L’humour n’est pas un crime.

Dans un pays “libre”, un juge ne devrait pas dicter ce qui est faisable ou non en humour.

J’vous le dit tout de suite, j’aime mieux faire de la prison que de payer cette amende! Source: Page Facebook Mike Ward.

Voici le sketch pour lequel Mike Ward est poursuivi par le petit Jeremy.